Cannibal corpse

    Partagez
    avatar
    psycho-metal
    Keeper of The Seven Keys

    Nombre de messages : 245
    Date d'inscription : 04/02/2005

    Cannibal corpse

    Message  psycho-metal le Mar 31 Mai - 17:20

    Biographie :



    C'est en 1989 que naquit Cannibal Corpse, un des groupes précurseurs de ce qu'on appelle maintenant le brutal death US. Emblème même du brutal death extrême, il est impossible de s'adonner à ce style sans se pencher sur ce groupe.

    Le groupe a très vite enregistré une demo qui fut tout de suite remarquée par des producteurs, Cannibal Corpse fut donc très vite signé par Metal Blade. C'est ainsi que l'enregistrement de Eaten back to life sera réalisé en 1990. Cannibal Corpse était alors composé de Paul Mazurkiewicz (batterie), Alex Webster (basse), Jack Owen (guitare), Bob Rusay (guitare), Chris Barnes (chant). Si on m'avait fait écouter cet album sans me montrer la pochette, il est clair que je n'aurais jamais cru qu'il s'agisse de Cannibal. Un pseudo trash/death hyper simpliste au chant très immature, très mal inspiré. C'est le mauvais coté de la jeunesse qui parle alors, à savoir précipitation et technicité au raz des pâquerettes. On est alors à l'époque bien loin de pouvoir présager que ce groupe serait à même de créer des albums si réussis par la suite.

    Peu de temps après, Cannibal nous pond Butchered at birth, un album qui lui aura le mérite de ressembler à quelque chose. Un brutal death gore très lourd et malsain, presque grind. Le chant de Chris Barnes prend alors toute son ampleur. S'en suis Tomb of the mutilated, les morceaux se complexifient encore un peu et restent brutaux, certain diront qu'il s'agit là de leur meilleur album. Avec The bleeding, Cannibal change de guitariste, Rob Barret prenant la place de Bob Russay, et s'engage alors dans une voie très technique, les solos et rythmiques bien perchés faisant leur apparition, ça devient alors très impressionnant. Vient alors le changement le plus marquant de l'histoire de Cannibal, à savoir le départ de Chris Barnes. Celui-ci s'en va construire un autre projet, 6 feets under, un groupe qui officiera dans le death old school. Il sera remplacé par George Fisher "Corpsegrinder", ex chanteur de Monstrosity ( autre groupe de brutal death ), il se trouvera tout aussi efficace que son prédécesseur, une voix peut être moins gore mais un spectre vocal plus large. Vile fait alors son apparition, un opus très réussi, personnellement mon préféré. Un son bien différent de ses prédécesseurs, des rythmiques vraiment "evil" mais des solos parfois un peu bizarroïdes.

    Pour Gallery of suicide, le guitariste Rob Barret sera remplacé par Pat O'Brien. Gallery est un bon album mais moins violent. Il manque quelque chose, c'est bon mais sans plus. S'en suit Bloodthirst, bien inspiré, qui remet Cannibal sur un chemin plus intuitif et brutal. Dernier album en date, Gore obscessed bénéficie d'un accueil plutôt étrange. D'un coté les adeptes de la boucherie qui trouvent que cet album est le meilleur. En effet il respire le sang bouillonnant, atmosphère lourde pour rapidité à toute épreuve, cet album très malsain est peut être le plus difficile d'accès parmi ceux créés par Cannibal. De l'autre coté, il y a ceux qui déplorent le manque d'originalité de cette galette, en effet, Cannibal gagne en violence ce qu'il perd en création.

    Cannibal Corpse a été largement censuré, voire même interdit en concert ou même à la vente ( comme en Australie, en Nouvelle-Zélande ou en Corée par exemple ), et pour cause : pochettes et paroles des plus gores. Des titre tels que "Fucked with a knife", "Meat hook sodomy", "Dismembered and molested", etc ... ne rentrent pas dans les valeurs qui font de la bien séance ce qu'elle est ...

    Pour ceux qui n'auraient pas eu la chance de voir Cannibal en concert, groupe qui est considéré comme le plus solide en live de toute la scène death, les cartes maîtresses étant un jeu basse/guitares très bien huilé rapide et technique, un chant death guttural et ultra puissant, le seul bémol à noter sera en fait une batterie trop simpliste pour du brutal death. Pour compenser, est sorti un cd live, Live cannibalism, qui regroupe les titres les plus puissants et impressionnants du groupe. Mais évidement l'atmosphère live n'est que partiellement retransmise, difficile de recréer une telle force. Cannibal Corpse est un groupe pilier qui aura marqué tous les groupes de la scène death et plus encore ...

    1990 - Eaten back to life
    01. shredded humans
    02. edible autopsy
    03. put them to death
    04. mangled
    05. scattered remains, splattered brains
    06. born in a casket
    07. rotting head
    08. the undead will feast
    09. bloody chunks
    10. a skull full of maggots
    11. buried in the backyard

    1991 - Butchered at birth
    01. meat hook sodomy
    02. gutted
    03. living dissection
    04. under the rotted flesh
    05. coverd with sores
    06. vomit the soul
    07. butcherd at birth
    08. rancid amputation
    09. innards decay

    1992 - Tomb of the mutilated
    01. hammer smashed face
    02. i cum blood
    03. addicted to vaginal skin
    04. split wide open
    05. necropedophile
    06. the cryptic stench
    07. entrails ripped from a virgin's cunt
    08. post mortal ejaculation
    09. beyond the cemetery

    1994 - The bleeding
    01. staring through the eyes of the dead
    02. fucked with a knife
    03. stripped, raped and strangled
    04. pulverized
    05. return to flesh
    06. the pick-axe murders
    07. she was asking for it
    08. the bleeding
    09. force fed broken glass
    10. an experiment in homicide

    1996 - Vile
    01. devoured by vermin
    02. mummified in barbed wire
    03. perverse suffering
    04. disfigured
    05. bloodlands
    06. puncture wound massacre
    07. relentless beating
    08. absolute hatred
    09. eaten from inside
    10. orgasm through torture
    11. monolith

    1998 - Gallery of suicide
    01. i will kill you
    02. disposal of the body
    03. sentenced to burn
    04. blood renched execution
    05. gallery of suicide
    06. dismembered and molested
    07. from skin to liquid
    08. unite the dead
    09. stabbed in the throat
    10. chambers of blood
    11. headless
    12. every bone broken
    13. centuries of torment
    14. crushing the despised

    1999 - Bloodthirst
    01. punded into dust
    02. dead human collection
    03. unleashing the bloodthirsty
    04. the spine splitter
    05. ecstacy in decay
    06. raped by the beast
    07. coffinfeeder
    08. hacksaw decapitation
    09. blowtorch slaughter
    10. sickening metamorphosis
    11. condemned to agony

    2002 - Gore obsessed
    01. savage butchery
    02. hatchet to the head
    03. pit of zombies
    04. dormant bodies bursting
    05. compelled to lacerate
    06. drowning in viscera
    07. hung and bled
    08. sanded faceless
    09. mutation of the cadaver
    10. when death replaces life
    11. grotesque
    12. no remorse


    _________________
    le sang est un symbole tres fort car il représente la vie et en meme temps la mort

      La date/heure actuelle est Mer 19 Déc - 19:14